jeudi 16 octobre 2008

Et brillèrent les étoiles...





Et brillèrent les étoiles
Et exhalait la terre
Siffla la porte du jardin
Un pas effleura le sable
Elle entra parfumée
Et me tomba entre les mains
O doux baisers o langoureuses caresses
Alors que je dévoilais
Ses belles formes!

Disparu pour toujours mon rêve d amour
Cette heure là s’est enfuit
Et je meurs désespéré
Je meurs désespéré
Et je n ai jamais autant aimé la vie…..

E lucevan le stelle...
ed olezzava la terra...
stridea l'uscio dell'orto...
e un passo sfiorava l arena...
Entrava ella, fragrante,
mi cadea fra le braccia...
Oh! dolci baci, o languide carezze,
mentr'io fremente
le belle forme disciogliea dai veli!
Svanì per sempre il sogno mio d'amore...
L'ora è fuggita...
E muoio disperato!
E non ho amato mai tanto la vita!...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire