mercredi 25 novembre 2009

Ca m'arrive aussi...

Petite note un peu tristounette... oui, petit moral aujourd'hui. Oh rien de grave...

Hier, mon grand m'a appelé. Je rappelle que mon grand garçon a presque 17 ans, c'est déjà un homme. Son rêve est de devenir pompier professionnel et s'il peut intégrer les marins pompiers de Marseille.

Il en parle depuis qu'il est tout petit et n'a jamais lâché son rêve. Alors quand il y a 3 mois, il m'annonce qu'il veut faire un stage chez les pompiers d'Avignon et passer ce qu'on appelait avant "le brevet de secouriste", cela ne m'a pas surprise plus que cela. Au contraire, je l'y ai encouragé et je l'ai aidé à financer sa formation.

Dès son retour de vacances, il s'y est inscrit de suite, mais au vue du nombre de demandes, il a été mis sur liste d'attente. Et hier, ils l'ont enfin contacté ! Une place s'est libérée et donc ce week end et le prochain, il fera sa formation.

Seulement.... seulement, ce week end, il devait venir me voir et faire connaissance avec son petit frère... alors visite annulée, bien sûr ! Parce qu'il est hors de question de lui faire rater cette opportunité. Cela lui tient tellement à coeur et je le soutiens totalement dans sa démarche. C'est son avenir et cela fait partie du chemin pour atteindre son rêve.

J'ai toujours appris à mes enfants, qu'il fallait tout faire dans la vie pour réaliser son/ses rêves. Tout faire pour avoir la vie qu'on souhaite. Et parfois pour cela faire des sacrifices. Et là, de l'entendre si heureux et motivé, cela m'a rendu très fière de lui et très heureuse pour lui.

Mais voilà... je suis triste quand même. Je ne le montre pas trop, mais il va falloir attendre encore tout un mois avant de se voir et c'est trèèèèèèèès long. Alors petit moral parce que mon coeur de maman est triste de ne pouvoir avoir tous mes gremlins autour de moi, ce week end mais heureuse malgré tout de le savoir heureux.
Leur bonheur, leur réussite avant tout, c'est tout ce qui compte, je ne suis pas quelqu'un d'égoïste...

Évidemment, ma petite souris sera là, elle. Mais il manquera mon grand... vivement les vacances de Noël que nous soyons tous réunis !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire