jeudi 10 décembre 2009

Tant pis...

Petite note de tristesse et de déception pintadesque.... ben vi...

Je ne suis pas bijoux du tout, j'en porte rarement en fait. Les seuls auxquels je tiens, sont un pendentif qui me vient de ma mère, une bague ancienne et unique (car créée pour la personne à l'époque) qui me vient de la famille de mon père et de simple créoles en argent que je me suis offertes...
Ma bague de fiançailles et l'autre unique bijou que mon ex m'a offert, (en 17 ans de mariage et vie commune... heureusement que je n'attendais rien...) sont allés à ma fille quand je suis partie. Oui, même ça je ne les ai pas gardé. Reste mon alliance, bah, je la ferai fondre et referai quelque chose avec. Enfin c'est de l'or jaune donc... je n'aime que certaines pierres et pas l'or jaune non plus (à part ma bague, un autre bijou qu'on m'a récemment offert et mon pendentif qui sont en or jaune et qui ont surtout une valeur sentimentale).

Souvent, je passe devant une petite boutique (même parfois j'y passe exprès ^^). C'est un bijoutier, un vrai qui crée ses bijoux mais revend aussi des bijoux anciens.
Et cela faisait un moment que j'avais repéré une jolie bague ancienne... j'avais flashé, elle était simple : un anneau d'or blanc et une améthyste (j'adore cette pierre). La pierre était montée de façon très "légère" aérienne... je n'aime pas les gros bijoux compacts, c'est moche. Elle était classique mais fine et originale cette bague. Le contraste or blanc et améthyste était magnifique et peu commun, en plus. Et elle restait abordable (oui, j'étais même entrée demander le prix un jour, il ne l'affiche pas)

Depuis août, elle était en vitrine, dans un coin et je me disais que dès que je pourrai, je me l'offrirai. Hier, en passant devant la vitrine, elle n'y était plus. Je suis entrée pour demander, il l'avait vendu la veille...

Je ne sais pas pourquoi je n'arrête pas d'y penser. Moi, qui ne suis pas bijoux, je crois que c'était le seul sur lequel j'avais vraiment flashé et dont j'avais envie... c'est dommage. J'espère juste que celle qui la portera en profitera autant que moi j'en aurai profité... c'est le genre de chose qui n'aurai pas quitté mon doigt. Mais tant mieux pour elle, cela fera une heureuse, j'en suis sûre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire