Comme tout le monde

Depuis quelques jours, je fais le bilan de 2009.

Quelle année ! Je crois que c'est la plus incroyable de ma vie jusqu'à présent.

J'ai tout envoyé promener... j'ai commencé à reconstruire ma vie comme je l'entendais. J'ai fait du tri. Et j'ai commencé à me reconstruire moi... pas facile. Je me sens encore perdue parfois. Et je travaille sur ma confiance en moi, sur mon image... croire en moi, enfin. Ne plus tolérer qu'on me dise que je ne suis qu'une bonne à rien, qui ne sert à rien, qui ne sait rien faire. Plus question de servir de bonne, de souffre douleur, d'oreille compatissante etc... pour après être traitée comme de la merde quand moi, j'ai besoin. Fini, ça aussi ! C'est donnant/donnant sinon on passe son chemin.

D'ailleurs, je pense que je vais aller voir un psy, ça me fera du bien de pouvoir sortir tout ça définitivement. Mais je note quand même un énorme changement : je suis capable de dire ce que JE veux et ce que JE ne veux pas. C'est énorme !

Bien sûr, je n'ai pas fini. Prochaine étape, formation, boulot, bref continuer à assumer financièrement les miens. Ça sera mon grand projet de 2010. D'ailleurs, je commence déjà à tout organiser.

2010 sera aussi l'année du divorce... je l'espère si enfin, on arrête de faire n'importe quoi et que par là, on bloque la situation. Ben vi, pas de maison vendue, pas de divorce. Donc comme ça commence à me gonfler, je ne vais pas tarder à prendre les choses en main. Encore une fois je m'y colle mais pour la dernière fois. Après fini , terminé !

Et je suis contente d'avoir pu enfin avoir des relations sereines avec mes enfants. Ne plus faire tampon... je les retrouve mes gremlins chéris et eux découvre une maman qu'ils auraient dû toujours connaitre ainsi : calme, attentive et sereine.

Ah oui... retisser la toile, renouer ce qui a été dénoué... réparer ce qui a été cassé... ça aussi, il faut que je continue pour retrouver tous ceux qui sont loin pour l'instant.

Et surtout ne pas oublier ceux qui sont partis... bientôt un an pour l'une, 23 ans pour l'autre et même si j'en parle peu, elles me manquent beaucoup. Je pense à vous très souvent et très fort, mes mamans de coeur. Comme j'aimerai que vous soyez là...

J'ai fait la moitié du chemin, je pense. Il me reste un bon bout de route à faire mais je pense que je tiens le bon bout comme on dit. Allez haut les coeurs ! On avance !






Le rêve du pêcheur - Laurent Voulzy

J'ai un rêve
Le rêve que j'ai
Tout l' monde le fait
Je rêve d'eau
Mais d'océan
Ah ! l'océan
Au sud et vivre de pêche
Mais les rêves on les empêche

Jeter dans l'eau

Jeter des filets
Jeter des filets dans l'eau
Un bateau

Être heureux dessus

Être sur un bateau
Je rêve d'eau
Mais d'océan
Ah! l'océan
Pêcher des poissons dedans

Pêcher pêcher

Ici c'est faire des péchés
Avoir le cœur empêché
Faire mal
Pêcher là-bas
Ce n'est que pêcher
Le vent les poissons moqueurs
Donnent bon cœur

Poupoupoupoupoupoupou

Poupoupoupoupoupoupou
Pêcheur
Poupoupoupoupoupoupou
Poupoupoupoupoupoupou
Pêcheur

Sous la lune

Et les étoiles
Pêcher en bateau à voiles
Rentrer le matin
Soleil levant
Ah ! oui le vent
Pêcher des baisers dedans

{Refrain}

Rêver d'être meilleur aussi
Oh ! meilleur !
Dans la vie qui se dépêche
Rêver d'être ailleurs qu'ici
Être ailleurs

{Refrain}

Vivre simplement de pêche
Mais les rêves on les empêche

De l'eau fraîche

Vivre d'amour
Vivre d'amour et d'eau fraîche
Je rêve d'eau
Mais d'océan
Ah ! l'océan
Vivre la vie autrement

{Refrain}


Poupoupoupoupoupoupou

Poupoupoupoupoupoupou
Pêcheur
Poupoupou poupoupoupou
Poupoupoupoupoupoupou
Pêcheur






Commentaires

Articles les plus consultés