samedi 13 mars 2010

Que serai-je sans toi ?



Il est parti rejoindre Aragon, son ami. Grâce à mon papa, il a, avec le grand Jacques aussi, bercé mon enfance.








Merci, Jean, pour ton talent, tes mots et ton engagement. Repose en paix maintenant...

2 commentaires:

  1. Il était très aimé dans le village ardéchois où il vivait, à Antraïgues.

    RépondreSupprimer
  2. J'aimais beaucoup aussi...ils partent tous...

    Missco

    RépondreSupprimer