Que serai-je sans toi ?



Il est parti rejoindre Aragon, son ami. Grâce à mon papa, il a, avec le grand Jacques aussi, bercé mon enfance.








Merci, Jean, pour ton talent, tes mots et ton engagement. Repose en paix maintenant...

Commentaires

  1. Il était très aimé dans le village ardéchois où il vivait, à Antraïgues.

    RépondreSupprimer
  2. J'aimais beaucoup aussi...ils partent tous...

    Missco

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés