Ca mérite une explication.

by - avril 07, 2010

Parce qu'effectivement il en faut une.

Je suis grosse. Pas ronde, pas avec des formes, je suis grosse ! Les mots ne me dérangent pas. Je souffre d'une maladie qui s'appelle l'obésité.

Je suis sportive (enfin j'essaie) et je ne me gave pas de pizza devant la télé.

Je suis comme ça depuis ma plus tendre enfance, j'avais 2 ans quand ma courbe de poids a explosé.

J'ai tout essayé, on m'a tout fait essayer. Cure à l'hôpital (j'avais 6 ans), les régimes strictes suivis médicalement... les régimes à la mode (Weight Watcher et autres), je ne compte plus le nombre de nutritionnistes et de diététiciens que j'ai vu au cours de ces 35 dernières années.

Puis après ma première grossesse, ma courbe de poids que j'arrivais à "maîtriser" explose à nouveau. Rien n'y fait, ni les régimes, ni rien... je grossis, grossis, c'est ingérable.

Je souffre physiquement et surtout moralement. Les TCA deviennent plus ingérables encore, tant ma souffrance psychique est énorme (autant que mon poids...)

J'arrive au point où le verdict médical est sans appel , chiffres et résultats d'examens sont catégoriques : si ça continue, c'est la boite en sapin à moyen terme pour moi. Je pèse 152 kg...

Un jour, j'ai eu envie de mourir... je suis à la porte de l'hopital psy... j'ai 30 ans, deux enfants... c'est la cata.
Je prends les choses en main, enfin, j'essaie. J'en bave, je me fais aider pour "contrôler" mes TCA, puis je prends un an de réflexion quand même et je me fais poser un anneau gastrique. J'ai de la chance, pour moi, ça marche !

Je perds plus de 50 kilos, quand mon poids atteint les deux chiffres, je pleure de joie toute seule dans ma salle de bain...

Et au hasard de mes pérégrination sur le net, je tombe sur une "communauté virtuelle", je m'y intégre (enfin presque ^^), j'y fait même des rencontres supers avec des gens adorables qui sont devenus des amis. Je m'interesse au point de vue et à la philosophie de cette "communauté", j'essaie de l'adapter pour moi mais...

Mais ça ne marche pas pour moi ! Les chiffres sont éloquents et sans appel. Je suis en train de perdre tous les bénéfices de mes décisions passées, de toutes mes souffrances et de tous mes sacrifices.

Alors, je fais cessession symboliquement parlant. Non, je ne suis pas un gnou. Je dis stop.... Voilà, c'est tout ^^

You May Also Like

7 commentaires

  1. Hello!

    J'ai pas compris la chute, lol, je dois être débile aujourd'hui!

    Missco

    RépondreSupprimer
  2. Mais noooooooon ! lol

    SImplement que je préfère ne plus suivre le troupeau donc en résumé : le chocolat, les frites et la mayo, ça fait grossir même si c'est mangé quand on a faim. Voilà ! lol !

    Enfin dans mon cas... et je ne fais pas une généralité de mon cas. looool

    RépondreSupprimer
  3. J'ai rencontré plusieurs personnes qui ont un parcours comme le tien. Courage!!!!

    En ce moment, j'ai une collègue qui vient de perdre 40kg grâce à un anneau.

    Courage....

    RépondreSupprimer
  4. Je ne pense pas qu'il faille considérer la philosophie de ce groupe comme la solution à tous les problèmes d'obésité ( ça se saurait sinon). Elle ne convient pas à tous (de même que la chirurgie n'est pas une solution qui marche pour tout le monde) donc je ne vois rien d'anormal à ce que tu en reviennes, surtout si tu t'aperçois que cette methode te fait plus de mal que de bien. Alors pas de remords à avoir si tu veux prendre une autre philosophie concernant ce pan de ta vie.

    Perso ( ouais je sais...c'est ton blog, mais j'vais parler de moi quand même :D) , je n'ai jamais vu l'utilité d'appliquer cette méthode, connaissant très bien l'origine de mon surpoids ( l'arrêt du tabac, les hormones à outrance et la gourmandise). Il m'a suffit de quelques mois à l'étranger avec de l'activité physique et une alimentation différente pour commencer à perdre du poids ( plus de fromage, de charcuterie, de pain, de patisserie...), ce qui me conforte dans mon idée.

    Maintenant, concernant la communauté des gnous, elle est ouverte à tou(te)s donc adeptes d'une certaine philo ou non, on y a donc tou(te)s notre place. Et d'ailleurs ... ne pas aller tous dans le même sens, c'est bien ça qui fait la richesse de cette communauté,non ? si ce n'etait pas le cas les echanges seraient un peu maigres:)

    RépondreSupprimer
  5. Décidément gnous, ça choque. looooool

    Pourtant je faisais implicitement référence au titre d'un spectacle d'un humoriste que j'apprécie beaucoup : Marc Jolivet.
    J'aurai du parler d'ours blancs... c'est le titre de son dernier spectacle ! lol

    Oui, on y a tous et toutes notre place du moment qu'on en respecte la charte et c'est normal. ;)

    Voilà pourquoi, je souhaitais m'exprimer ici, dans ma cabane.
    J'ai choqué apparemment !lol

    Pourtant récemment quelqu'un a écrit que nous étions des mammifères et que nous avions des mamelles... non ? Enfin bref! lol

    RépondreSupprimer
  6. ne crois pas ça! je n'ai rien vu de choquant au terme de gnous, je ne faisais que reprendre le même terme. Je trouve même que c'est plus délicat que "moutons" ! ( faut dire que j'ai un rapport particulier avec les animaux, moi qui surnomme mon fils ma crevette, mon mari mon cafard adoré et mon meilleur ami ma grosse blatte :D )

    Pour le reste, parait qu'on ne peut pas plaire à tout le monde, donc faut pas s'étonner pas que ça puisse provoquer des réactions. Mais qu'importe, tant que ce que l'on écrit est en adéquation avec ce que l'on pense et ressent, le principal est d'être lucide sur soi-même avec soi-même.

    Ca me rappelle une chanson:
    "Chacun fait, fait, fait...
    ce qui lui plaît, plaît,plaît ..." ;)

    RépondreSupprimer
  7. Ma grosse blatte ???? J'adoooooooooore ! merci pour le fou rire !

    Moi, j'ai un gros lapin, une petite souris, une petite grenouille-chat et je suis non seulement un gnou mais en plus je très pintade, en plus.

    Comme tu l'as dit, le principal est que je sois dans ce que j'écris en adéquation avec moi-même. ^^

    RépondreSupprimer