lundi 3 mai 2010

Retrouvailles

Il est là, devant moi. Magnifique immense... l'océan.

Ce vieil ami qui m'a tant manqué pendant toutes ces années. J'ai essayé de combler le manque et l'absence avec la Mare Nostrum, mais non !

Non, ils sont trop différents. C'est lui que je préfère !

Le vent souffle, les véliplanchistes s'en donnent à cœur joie, quelques cerfs-volants volent tout là haut.

Moi, je n'ai qu'une envie : retrouver le sable et aller vers les vagues. Je trépigne d'impatience !

Aussitôt sur la plage, je fonce. Je lâche tout le monde, je les oublie et je file vers lui.

La marée descend et la mer qui se retire peu à peu laisse apparaître de magnifiques coquillages : les coquillages de mon enfance, sur les plages de mon enfance ! Je suis heureuse, j'ai 5 ans à nouveau.
Les pieds dans l'eau, je ramasse les plus jolis, j'observe de petites méduses échouées à l'endroit du ressac... l'eau n'est même pas froide. Je suis si bien.

Mon chien me ramène à la réalité. Je n'ai pas 5 ans et on m'attend, mais qu'il a été bon ce retour en arrière. Je repars, emportant dans ma poche un précieux cadeau qu'il m'a offert pour célébrer nos retrouvailles.




Maintenant, je sais... je n'attendrai pas des années avant de vivre plus près de lui.

3 commentaires:

  1. c'est fascinant, hypnotique même...
    nous cherchons a déménager et j'avoue que je me vois bien près de la mer... ça me manque beaucoup de ne pas pouvoir marcher sur le sable........

    RépondreSupprimer
  2. L'océan je le vois tous les jours ! mais ce n'est pas le même. Bises Tidouille.
    Phil

    RépondreSupprimer
  3. Je dois faire une trentaine de kilomètres pour le voir, et ce n'est pas tous les jours, mais je ne m'imagine pas à des lieux de lui! Il faut vite que le beau temps revienne, pour en profiter pleinement avant l'invasion des juillettistes et aoûtiens!!!

    RépondreSupprimer