mardi 8 juin 2010

Un parfum de nostalgie.



Pôdane nous invite cette semaine a une promenade dans nos souvenirs olfactifs.


Il y a l'odeur d'un seringat en fleurs devant la maison de mes grands parents.

Il y a l'odeur du chèvrefeuille, toute première eau de toilette qu'on m'a offerte pour mes 6 ans et je continue à en porter de temps à autre.

Il y a l'odeur d'un gâteau au chocolat au four nous appelant pour un goûter délicieux dans la cuisine de ma grand mère.
L'odeur merveilleuse qui nous réveillait le dimanche matin : LA sauce tomate qui accompagnerait les pastas maisons traditionnelles du dimanche midi préparées par mon arrière grand mère.
Mes grands mères chéries... elles me manquent...

L'odeur de la lavande dans les armoires... l'odeur du vinaigre blanc et de la cire d'abeille, les jours de grand ménage.

L'odeur de l'herbe coupée dans le jardin et de la terre humide fraîchement retournée au potager...

Mais il y a aussi, l'odeur de mes bébés quand la tête nichée au creux de mon cou, ils s'endormaient paisiblement et que je devine encore un peu parfois quand ils me font un câlin (en tout cas pour les deux grands)...

Oui, les odeurs, les parfums, quelle merveilleuse façon de se souvenir !




9 commentaires:

  1. MMhh je respire avec toi ! Y compris l'odeur des bébés, comme des petits biscuits tout chaud...

    RépondreSupprimer
  2. De bien belles odeurs que tu nous offres aujourd'hui, pleines d'une enfance qui semble avoir été bien heureuse...

    RépondreSupprimer
  3. Hummm..on les sentirait presque ces odeurs qu'on devine bonnes..
    Missco

    RépondreSupprimer
  4. En fait ces odeurs, elles sont surtout pleines d'amour !
    La maison où j'ai grandi, avec les gens que j'ai aimé, que j'aime et qui m'ont aimé et qui m'aime.
    Oui, toutes ces odeurs sont celles de l'amour pour moi. ;)

    RépondreSupprimer
  5. l'odeur de mes enfants est au dessus de tout .
    Mon père disait que je sentait le petit oiseau tout chaud...hi!hi!
    l'odorat nous touche plus qu'on ne croit!!

    RépondreSupprimer
  6. mmmm...c'est un voyage dans ton hitsoire que tu nous ioffres la....j'ai femre les yeux et meme entendu le bourdonnement de la mouche quand elle est entree par la fenetre de chez toi...ca sent l'ete et le bonheur simple...tout ce que j'aime.

    RépondreSupprimer
  7. Ca sent rudement bon chez toi !!!! Le Seringat, le chocolat, le chevrefeuille... mmmmmm

    RépondreSupprimer
  8. En lisant ton billet, juste après, je pense à l'odeur des châtaignes qui cuisent sur le poêle des mes grands-parents!!!!!

    RépondreSupprimer
  9. L'odeur de ton gâteau au chocolat me fait aussi pensé à ma grande-tante : il y a avait toujours une tarte fraîchement cuite ou prête à l'être dans sa cuisine ! Mmmmmmmmmmmmm !

    RépondreSupprimer