A méditer

by - août 15, 2010


Créaphine, nous demande une phrase, quelque chose à méditer...

Ces derniers mois ont été une période plus que propice à la méditation et à la remise en question pour moi... et à bien regarder en arrière, une phrase revenait très souvent, trop souvent en fait, à mon esprit :

Trop bon, trop con.

J'avais un gros défaut : j'avais tendance à être trop gentille, à vouloir à tout prix arrondir les angles, pour éviter de blesser, de peiner. J'avais du mal à dire non. J'avais sans cesse tendance à vouloir faire le maximum pour les autres et je ne pensais que très peu à moi.
Mais à force, c'est moi qui en pâtissait, évidemment. Et je me suis pris des retours de manivelles mémorables...

Alors, j'ai appris deux choses : à dire "non, stop !" et surtout à penser à moi aussi. Bref, je me soigne ! ^^


You May Also Like

3 commentaires

  1. Merci pour ta participation !

    A mon avis, ma participation de la semaine prochaine rejoindra la tienne ...

    RépondreSupprimer
  2. Certain n'hésitent pas en effet de profiter d'une bonne volonté ou pire, de ce que l'on appelle la conscience professionnelle.

    J'ai remonté les bretelle de mon boss, il y a quelques mois de cela car cela allait bien trop loin.

    Etre gentil n'est pas un problème, l'être trop par contre ne rapporte rien, stresse et fatigue inutilement.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, savoir dire non, c'est aussi prendre soin de soi....

    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer