Une petite souris, un entretien, un anniversaire, un week end chargé, un planning bien rempli et moi.

by - septembre 27, 2010



Oh une note fourre-tout ! Super !  Bon on commence par quoi ?

C'est étrange comme une simple phrase, une simple conversation, le manque de compétence de certains et finalement une bonne analyse de la situation, permet de faire basculer les choses et changer de direction. C'est fou !
On se lève sûre de la route à prendre et une phrase, puis "pouf" tout est remis en question !

Mais cher lecnaute, je commence par le début... 

Alors dans mes projets pro, je devais rentrer en formation... mais cela ne se fera pas car les incompétents qui gèrent mon dossier m'ont fait passer les tests que j'ai réussi haut la main (230 point obtenus sur les 260 que comptaient le test au total), m'ont fait passer l'entretien en me disant que j'étais LA personne qui était le plus apte à suivre la formation, que j'avais cerné le métier, etc... 

Mais je ne serai pas retenue car : niveau scolaire trop élevé ! Voilààààààààà... tout ça pour rien. Des mois de bataille pour m'entendre dire ça. 

Un mot me vient à l'esprit : lamentable !

Sur le moment, j'avais juste envie de meurtre... je vais d'ailleurs adresser un courrier officiel à la direction régionale du Pôle Emploi pour raconter tout cela et leur demander pourquoi, au vu de mon dossier, leur conseiller m'a positionné sur cette formation, alors qu'il savait que j'avais un niveau trop élevé pour être intégrée ? Je ne pense pas que cela servira à grand chose mais c'est histoire de laisser une trace, qu'on ne vienne pas me dire que je profite du système, on ne sait jamais ! 

Mais qu'importe ! Il m'en faut plus pour m'abattre ! Et je continue à avancer malgré tout ! Alors comme on dit au cinéma : PLAN B ! Et puis voilà... inutile de me morfondre pour ça.

J'en viens donc à une petite phrase de petite souris qui m'a tout à coup ouvert les yeux sur quelque chose... et  dans mes projets pro, il faut que je prenne cela en compte et c'est ce qui m'a fait tout d'abord considérer la situation sous un nouveau jour.

Puis une conversation avec chéri-chéri qui m'a amené à voir vraiment d'un oeil neuf sur la situation, donc à retarder mon retour à l'école et à choisir définitivement mon plan B...  parce qu'il faut que je travaille quand même ! Ça, ne change pas, ça !

Bref, du changement, mais j'y vois plus clair.

Tout ceci nous a confirmé, et ça, c'est quand même génial,  la profondeur de nos sentiments, de notre envie de continuer longtemps main dans la main sur ce chemin de vie qui nous plaît tant... on est heureux et on s'aime profondément, alors que demander de plus ? 

Et voici la partie plus légère de cette note ! (j'entends d'ici les soupirs de soulagement...)

Ce week end fût chargé ! 

Nous avons commencé par un anniversaire ! Une bonne fiesta, avec des amis pour fêter la trentaine toute nouvelle d'un ami de chéri-chéri ! Au programme, une ambiance géniale, un superbe et excellent buffet (merci la maîtresse de maison qui nous a gâté), en excellente compagnie, puis nous avons fini la soirée tous ensemble dans un karaoké à Saint Germain ! On a bien ri et on s'est bien amusé jusque très tard dans la nuit .

Mais nous n'avons pas chanté lui et moi... inutile de défier les éléments et de risquer un blizzard à cause de nos voix de casserole...  ^^

Puis après une (très) courte nuit, nous sommes rendus chez la cousine de chéri-chéri, où les 4 petits monstres (les 3 siens et le notre) s'en sont donnés à coeur joie. Là aussi, une bien belle journée, malgré la pluie.


Le week end prochain nous fêterons dignement les 15 ans de ma Petite Souris et Gros Lapin sera là, bien sûr... un week end familial et festif... un nouveau défie pâtissier pour chéri-chéri à qui Petite Souris a déjà passé commande ! ^^

Cette semaine, le planning sera chargé. Je retrouve le rythme... entre mes activités, les gremlins et le reste, je sens que je ne vais pas arrêter. Enfin dès que je serai remise, car aujourd'hui, une bonne angine me terrasse : fièvre, maux de tête et mal de gorge m'obligent à prendre une journée de repos... au programme : télé, crochet et repos ! 

D'ailleurs, j'ai quand même mis presque 2 heures à écrire ces quelques lignes, c'est pour dire... alors je m'en retourne sous ma couverture profitant des quelques instants de répit que Petit Chat me laisse pendant sa sieste matinale. Et merci à ceux qui ont réussi à aller au bout de cette note, pardon de ce pavé en vrac ! ^^

Bon début de semaine à tous !

You May Also Like

5 commentaires

  1. j'adore ton post!!on sent toute la vie qu'il y a dedans!!!vous avez raison, Plan B à fond si c'est celui là qui convient le mieux!!Je suis outrée par l'incompétence de Pole emploi!!!Franchement, ils sont trop débiles!!!!heureusement que vous ne vous laisser pas démonter dans vos projets de vie; c
    Vous êtes vraiment une toute jolie famille!!!

    Missco

    Eh dis a ton homme que j'adoooore les framboises!!!!!!!!donc de son gâteau à la framboise, j'en veux bien!!

    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. On n'aurait peut être pas du rouler les fenêtres ouvertes hier ! .... :p

    RépondreSupprimer
  3. Merci Flo ! :D

    Vincent, sans la fenêtre ouverte, on serait mort asphyxier dans la voiture ! mdr !

    RépondreSupprimer
  4. Comme tu dis, vous êtes heureux et c'est le principal ! chouette week end, le prochain le sera aussi, soigne toi bien et tu n'as pas à t'excuser pour le pavé en vrac ! bisous

    RépondreSupprimer
  5. J'ai souvent entendu des phrases du genre, vous ne pouvez pas avoir ce travail, votre niveau est trop élevé etc...

    Comme si les gens pensaient à notre place, donc je te comprend parfaitement.


    Je vais paraitre un peu révolutionnaire, mais c'est un peu comme si quelqu'un te disait quoi faire de ta vie... qui décidait à ta place, donc, moi, cela me débecte... (je choisi le mot qui me vient)

    ACCROCHE TOI, tu va y arriver.

    lecnaute est le mot que j'ai retenu dans ton billet, je ne le connaissais pas, je le met donc de coté dans mon cerveau, il me servira (avec ta permission) à l'occasion.

    Amicalement, François.

    RépondreSupprimer