samedi 2 octobre 2010

Méditation et fondement...


Parfois on médite et on se laisse emporter dans des réflexions métaphysiques... 

Mais si on reste très terre à terre, qu'on se concentre sur ces choses si banales qu'on ne les voit même plus, on se rend compte que  ce proverbe humoristique burkinabais n'est pas dénué de bon sens :

"Je reconnais l'utilité des fesses quand vient l'heure de s'asseoir"

Bon week end à tous ! 


2 commentaires:

  1. Ca sert aussi à amortir les chocs quand on fait du roller (ou de la luge...)avec les enfants !

    RépondreSupprimer
  2. J'adore ! Merci pour ta participation !

    RépondreSupprimer