samedi 27 novembre 2010

Méditations et absence

Quelques vers écrits par Serge Gainsbourg qui résument bien ce que m'a inspiré une conversation avec Petite Souris au sujet de ses relations avec son père : 


Qu'importe le temps 
Qu'emporte le vent
Mieux vaut ton absence
Que ton indifférence.

Extrait de "Indifférente" de S.  Gainsbourg 
 


A méditer donc !  

5 commentaires:

  1. C'est du sérieux chez toi !

    Merci pour ta participation !

    RépondreSupprimer
  2. Va peut être falloir que je la ressorte celle ci ! bon week end bisous

    RépondreSupprimer
  3. C'est dans bien des cas vrai... :-/

    RépondreSupprimer
  4. c'est vrai que c'est parfois vrai mais c'est parfois difficile de penser comme ça quand on a besoin de son père

    RépondreSupprimer
  5. Oui, le message est bien universel et bien puissant... Et mérite méditation.

    RépondreSupprimer