vendredi 12 novembre 2010

Piano bar #9


Oyé, oyé ! Nous sommes vendredi et un petit Piano bar s'impose!

Quelques vers, quelques notes à partager entre mais et si vous participez laissez moi un commentaire que je rajoute le lien vers votre blog en fin de note, que nous partagions tous ensemble vote sélection, une sorte de playlist à plusieurs mains" ! ^^

Aujourd'hui.... j'ai la super patate alors.... c'est la fête, spécial 70's ! Musique !!

 C'est la fête

Tiens tout a changé ce matin
Je n'y comprends rien
C'est la fête, la fête
Jeunes et vieux grands et petits
On est tous amis
C'est la fête, la fête

C'est comme un grand coup de soleil

Un vent de folie
Rien n'est plus pareil
Aujourd'hui
Le monde mort et enterré
A ressuscité
On peut respirer
C'est la fête, la fête

Plus de bruit plus de fumée

Puisqu'on va tous à pieds
C'est la fête, la fête
Le pain et le vin sont gratuits
Et les fleurs aussi
C'est la fête, la fête
C'est comme un grand coup de soleil
Un vent de folie
Rien n'est plus pareil
Aujourd'hui
Depuis le temps qu'on en rêvait
Et qu'on en crevait
Elle est arrivée
C'est la fête, la fête

Merde que ma ville est belle

Sans ces putains de camions
Plus de gasoil mais du gazon
Jusque sur le goudron
Merde que ma ville est belle
Avec ces gosses qui jouent
Qui rigolent et qui cassent tout
Qui n'ont plus peur du loup !
Et l'eau c'est vraiment de l'eau
Que l'on peut boire au creux des ruisseaux

Venez danser dans la rue

Ce n'est plus défendu
C'est la fête, la fête
En vérité je vous le dis
C'est le paradis
C'est la fête, la fête

C'est comme un grand coup de soleil

Un vent de folie
Rien n'est plus pareil
Aujourd'hui
On a les yeux écarquillés
Sur la liberté
Et la liberté
C'est la fête, la fête.


Michel Fugain 

7 commentaires:

  1. Tiens, puisque tu le demande, j'ai fais dans la nuit dernière quelques notes poétiques, que j'ai bien évidement mis en vidéo sur les croquis d'une artiste que j'aime beaucoup :)


    103 – Tu enfantes et je grandis
    (Un de mes textes sur les croquis magiques de Carole Toledo)


    Bonjour toi,

    Mon souffle envahi par les savoureuses courbes de ton corps. Ma volonté glisse en délicatesse en compagnie du désir d’enlacer ta fragilité.

    Je t’aime et je grandis

    Une perle que tu préserves auprès de nos rêves, qui plongent dans nos cœurs en même temps que mes doigts à bout de souffles. Qui griffonnent des amours, crayonnent des caresses, dessinent sur tes courbes envoûtantes.

    Tu m’aimes et je grandis

    Magie, je te chérit… Je t’effleure en apesanteur, j’honore ta peau enluminée de délicatesse. Tu attises les murmures de mes sentiments. Invisibles et confiants, nous nous éparpillons de bonheur.

    On s’aime et je grandis.

    Des baisers sur nos ailes pour nos envols transcendants sur le berceau constellé qui embelli nos vies. Aux sensibles voluptés, ce petit ange dans ton corps bientôt apparaîtra.

    On l’aime et je grandis

    Partageons ce charme, au ciel qui tremble d’émotion, aux savoureux rayons d'un amour livré. Dans la nuit apaisante, c’est un exquis délice, un plaisir qui donne vie, quand nos désirs nous libèrent.

    Tu enfantes et je grandis

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  2. C'est fait pour chez moi aussi!!
    J'adore c'est la fête, ça me met de bonne bonne humeur!!

    RépondreSupprimer
  3. a y est, je suis une habituée, j'ai mis ma petite chanson

    RépondreSupprimer
  4. Tiens ça me tente bien ton piano bar. Je mets ma petite participation

    RépondreSupprimer
  5. J'aime bien quand c'est la fête ici !!!

    RépondreSupprimer
  6. j'aime bien la fête moi ;-)
    dis, comment tu fais pour mettre le lien des autres sans qu'apparaisse tout le http et le toutim? ça marche pas avec les [url][/url]...

    RépondreSupprimer
  7. quel plaisir de réentendre Fugain ! Merci d'avoir partager ce plaisir avec nous!

    je t'ai posté la mienne aussi ;)

    RépondreSupprimer