Piano Bar #48


Hello, nous sommes vendredi et c'est l'heure de partager nos univers musicaux pendant le piano bar du vendredi de la Cabane dans l'arbre ! ^^


Cette semaine, ce fût un réel dilemme pour moi de choisir ! Je pouvais soit vous proposer un texte magnifique, un duo de rêve ou  vous faire aller un peu plus loin encore dans mon univers musical et vous faire découvrir un groupe que j'aime... vous comprenez le drame cornélien auquel je me trouvais tout à coup confrontée ???? (Non je n'en fais pas trop, non... ^^')

Et après une soirée passée sur le net à me torturer l'esprit, j'ai décidé de.... NE PAS CHOISIR ! Je refuse !
Au diable l'avarice, soyons fou et abusons des bonnes choses, youpi !

Aussi, ma première proposition pour ce piano bar est une balade avec un texte  magnifique, pardon je rectifie : ce texte est juste  SUBLIME ! Elle est interprétée en duo par Olivia Ruiz (qu'on ne présente plus) et Alexandre Georges des Weeper Circus.



La renarde _ O. Ruiz / A. Georges




Bien sûr
Vous ne pourriez comprendre
Ce que cette âme était pour moi
Un parterre de fleurs d'orange
 Allongée là tout contre moi
Ce fût par une nuit blanche
Passant par là, passant par là
Je pleurais sans me faire entendre
Pour quelque amour d'autrefois

Si le bonheur vous laisse en berne
Il peut venir du coin d'un bois
Et prendre du destin les rennes
  Écoutez moi, écoutez moi...
Moi j'voudrais juste qu'on m'apprivoise, qu'on m'apprivoise
Moi j'voudrais juste qu'on m'apprivoise, qu'on m'apprivoise
Sans me juger, sans me blesser
Sans me chasser, sans me garder

Je la vis comme on lit un poème
Elle se coucha non loin de moi
Plus de larmes, plus de rengaine
Elle était là elle me fit roi
Dès lors chaque jour chaque heure
A petits pas, à petits pas
Elle vint faire oublier les peines
Et du chagrin le désarrois

Si le bonheur vous laisse en berne
Il peut venir du coin d'un bois
Et prendre du destin les rennes
  Écoutez moi, écoutez moi...
Moi j'voudrais juste qu'on m'apprivoise, qu'on m'apprivoise
Moi j'voudrais juste qu'on m'apprivoise, qu'on m'apprivoise
Sans me juger, sans me blesser
Sans me chasser, sans me garder

Je la pris un jour dans mes bras
Ses petits yeux posés sur moi
Firent d'elle la plus belle
Tu m'apprivoise me voilà
Mais comme le vent se lève
Un jour de ci, un jour de là
Des heures d'attentes vaines
Me firent craindre le trépas

Si le bonheur vous laisse en berne
Il peut venir du coin d'un bois
Et prendre du destin les rennes
  Écoutez moi, Écoutez moi...
Moi j'voudrais juste qu'on m'apprivoise, qu'on m'apprivoise
Moi j'voudrais juste qu'on m'apprivoise, qu'on m'apprivoise
Sans me juger, sans me blesser
Sans me chasser, sans me garder

Bien sûr,
Vous pourriez comprendre
Si mon bonheur pas à pas
Vous frôlait le corps et le cœur
Cette petite âme si cher à moi
Si le bonheur vous laisse en berne
Il peut venir du coin d'un bois
Et prendre du destin les rennes
Écoutez moi, écoutez moi...


(Je  vous avais  prévenu que ce texte est sublime, hein ?  ^^)



Et ma seconde proposition est une chanson du groupe Weeper Circus, groupe que j'aime et que je voulais vous faire découvrir (en tout cas pour ceux qui ne connaissent pas ^^) :



Sans moi tu es tout - Weeper Circus






D'autres notes chez : 


Doro

Thyde





Commentaires

  1. J'aime aussi beaucoup la renarde ! pour l'autre groupe, merci pour la découverte ! euh je suis en "retard " ce jour, je ferais mon piano-bar dans la journée ....bisous

    RépondreSupprimer
  2. J'adore les wheepers circus!!!!!
    Ils ont fait un album ou ils reprennent les chansons pour enfants, et c'était très sympa! Vérane a adoré!!!

    La renarde est effectivement sublime!!!


    Tiens, voici le mien

    RépondreSupprimer
  3. J'ai oublié de te laisser le lien....

    http://lebazarathyde.blogspot.com/2011/08/un-petit-avant-les-vacances.html

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés