dimanche 11 septembre 2011

Blablatage du dimanche.


Depuis quelques mois j'y réfléchis, depuis ma visite au chirurgien pour le contrôle de mon anneau. Selon lui, il faudrait que j'envisage un bypass pour finir de perdre les 30 kilos  pour selon lui, que je sois "normale". 

Mais c'est quoi être normal ? C'est ça que je ne comprends pas dans ses paroles... et puis en ai-je réellement envie ? La réponse est non, clairement non.

A vrai dire, l'anneau remplit le rôle qu'on lui avait défini à sa pose : il m'a fait perdre du poids, sortir de la zone rouge, est un garde fou pour maîtriser ce poids dont la courbe devenait exponentielle et une petite perte  supplémentaire peut être envisagée après l'arrivée de cacahuète en le resserrant. De plus, je n'ai pas pris un kilo depuis  le début de ma grossesse.

Je voudrais revenir au poids où j'étais avant la naissance de Petit Chat, ce qui est tout à fait envisageable sans restriction particulière, juste avec un resserrage, alors pourquoi refaire tout un parcours chirurgical, lourd avec des conséquences graves sur mon mode de vie ?

Non, c'est définitivement non pour moi, ça sera ni sleeve, ni Bypass, ni je ne sais quelle autre chirurgie bariatrique, je garde mon anneau et basta !

Ça ne veut pas dire que je fasse n'importe quoi avec la nourriture, je fais quand même attention à mon alimentation, sans pourtant m'imposer des restrictions, je respecte une certaine cohérence,  c'est important aussi pour la santé et l'équilibre.

La seule chose que je veux faire au niveau chirurgical est l'abdoplastie, qu'on me refasse mon tablier abdominal. Pour l'amélioration de ma silhouette et mon dos, mais voilà tout. Alors évidemment, je sais à quoi m'attendre avec cette opération, j'ai déjà fait les démarches et je sais que les frais de dépassements d'honoraires seront importants, donc ça ne sera pas pour tout de suite.  ^^

Depuis que j'ai fait le point et pris cette décision, je me sens redevenue en accord avec moi-même. Je me sens libérée. J'avoue que de ne plus avoir au quotidien de regard négatif et dénigrant sur mon corps m'aide énormément pour tout cela.  ^^

Si j'avais du avoir le même regard et les mêmes réflexion désobligeantes sur le corps de cette personne, je pense qu'elle l'aurait très mal vécu, parce qu'elle est plus proche de Quasimodo que de Brad Pitt... et ça aussi ça fait du bien de l'écrire ! 

J'ai pris énormément de confiance en moi et je ne m'attache plus au regard des autres, ni mêmes à leurs opinions. En fait, ça glisse, comme on dit. Juste celles des gens qui comptent vraiment pour moi, ça limite donc et du coup, je suis sûre que c'est objectif. ^^

Là aussi quel progrès; j'ai repris confiance en moi, il m'aura fallu du temps, mais qu'est-ce que ça fait du bien !




15 commentaires:

  1. Concernant la chirurgie bariatrique, je peux difficilement donner un avis, n'étant pas passée par là pour ma perte de poids.
    En revanche je connais pour avoir parcourus moult forums, blogs et pour en avoir discuté largement avec des personnes qui on suivi un des parcours.
    Alors en effet, mon appréciation de l'anneau est bien la même que la tienne, à savoir une sorte de "sécurité". Après certains ont beaucoup perdu avec, et pour d'autres il y a des échecs.
    Quoi qu'on en dise, la volonté est aussi une part intégrante du process (ouille je sens les 4 cavaliers de l'apocalypse se pointer pour un sermon lol).

    Donc si dans ta tête tout est clair, et que tu te sens bien du coup dans ton corps, en effet, pourquoi alors subir une chir plus lourde. N'en déplaise à ton très subtil toubib !

    Concernant la plastie abdo, je vais pas disserter dessus, tu sais déjà à quoi tu t'engageras.
    En revanche, pour les frais de dépassement d'honoraire, faut voir.
    Si pas de prise en charge, en effet, tu vas payer. Mais en hôpital public tu peux réellement limiter le coût (d'autant plus selon les mutuelles).
    Gaffe cependant dans ce cas à rester en secteur 1 vu que certains chir passent aussi en secteur 2 en CHU.
    Bon, c'est résumé hein ! ;)

    Pour ton dos en revanche j'ai pas tout compris. Parce que pour améliorer la silhouette, y compris du dos, c'est plus une plastie abdo, c'est le bodylift du coup.

    RépondreSupprimer
  2. Ne t'inquiète pas pour les cavaliers de l'apocalypse, ils restent dehors. Ils ne passent pas la barrière de la modération, je veille ! ^^
    (on peut être en désaccord mais les grands moralisateurs qui détiennent la vérité absolue, n'ont pas le droit à la parole ici^^)
    Pour mon dos, le problème vient du déséquilibre que mon tablier provoque. J'ai quand même perdu 50 kg en tout et avec 3 enfants + 1 en cours, il est très très prononcé, du coup mécaniquement mon dos "compense". J'en ai déjà parlé avec mon médecin de l'époque et un chir plasticien et tous les deux avaient le mm diagnostique à ce sujet. ;)

    RépondreSupprimer
  3. Ok, je pige mieux pour ton dos. En effet que le tablier (+ les grosseses) agit un peu sur la structure du dos, les fondations donc, tout comme le poids des seins peut influer aussi.
    Avant perte j'avais une poitrine énoooorme et je sais qu'il aurait pas fallu que la situation perdure...
    Sinon, juste un conseil ; vois plusieurs chirurgiens. Faut vraiment se sentir en confiance avec. J'en ai vu 3 pour dénicher le mien (je voulais un mec).
    Souvent on veut agir par le bouche-à-oreilles, mais un chir peut s'avérer être le parfait crétin pour soi alors qu'il est la 8ème merveille du monde pour d'autres. lol
    Enfin en attendant, bonne grossesse et si plus tard tu as des questions sur l'opé n'hésites pas. ;)

    RépondreSupprimer
  4. coucou! eh bien quel joli post! je me faisais les mêmes reflexions..pas sur un by pass ou sleeve, mais pour quelques opérations de chirurgie esthetique..moi j'ai un tablier aussi, très pas beau dixit quelques sorcieres qui m'entouraient; mais je m'en fous je m'en sors très bien avec par contre, je pense à faire une réduction mammaire, pour aussi raison esthetique et pour le dos..

    Et si ton post ne plait pas que les schtroumfs moralisateurs passent leur chemin, personne ne les retient ici.

    RépondreSupprimer
  5. Arf, c'est avec un immense bonheur que je peux te dire que la ligue des femmes pseudo parfaite moralisatrices à l'esprit étriqué s'en est allé ailleurs et c'est tant mieux. De toute façon, tu le sais, la barrière de la modération et de la non publication systématique des coms arrêtent ce genre de pétasses mal baisées donc tout va bien ! ^^

    Vulgaires, oui, mais bon il faut appeler un chat un chat dans la vie !
    Renseigne toi bien et surtout vois plusieurs chir ! Ce que dit Savannah est très juste : il faut surtout se sentir en confiance. ^^

    RépondreSupprimer
  6. Je rajoute une évidence (mais l'expérience et parfois l'actualité montrent qu'une piqûre de rappel n'est pas superflue lol) qu'il faut s'assurer que le médecin choisit soit bien inscrit à l'ordre des médecins. Et s'assurer aussi de sa spécialité, parce que bon personne ne voudrait qu'un chir ophtalmo vienne réaliser une greffe coeur/poumons. C'est pareil pour la chir réparatrice. ;)

    RépondreSupprimer
  7. Euh, le poste du dessus, c'est moi Savannah. Y déconne mon Gmail/blogger en ce moment... du coup je vois que j'apparais sous le pseudo de mon ancien blog sur mon parcours de chir. Un truc que je croyais non pas fermé mais bien totalement supprimé. Grrrr & Sorry...

    RépondreSupprimer
  8. Débat compliqué !!! Pour le moment je me tâte pour savoir si j'opte pour le by-pass ou pas. On ne met plus d'anneau m'a t-on dit car trop d'échec à long terme. Pour le by-pass, of course ils ne peuvent pas dire grand chose, pas assez d'années qu'on le fait. En attendant,comme si je me fais opérer c'est pas avant février. Donc d'ici là, je me suis dit que j'allais tenter de faire un régime, de me discipliner. Quitte à se discipliner autant commencer tout de suite. Puis on ne sait jamais des fois que ça marche tout seul et que je puisse me passer d'une opération. Hé bé, depuis 3 semaines j'ai déjà perdu 6 kg. Mais bordel qu'est-ce que j'ai faim ! qu'est-ce que j'ai envie d'un éclair au chocolat !!! Mais bon voilà, je me garde le dimanche pour faire un petit extra.
    Par contre pour l'opération esthétique, je pense aussi que je devrai y passer si je maigris.
    Pour en revenir au by-pass, c'est vrai que c'est assez hard comme opération et qu'après on a une barrière à vie. Je pense que c'est encore plus restrictif que l'anneau.
    Moi je ne sais pas encore où je vais aller... on verra dans les semaines à venir si j'arrive à m'en sortir seule ou si je devrais passer par une opération !
    EN attendant, courage à toi !!!

    RépondreSupprimer
  9. Je savais pas que certains préconisaient l'abandon de l'anneau... On a eu des exemple de réussite et aussi d'échecs. Et l'anneau restait à mon avis pour les obésités plus "modérées" (c'est débile obésité modérée, donc mille excuses, mais au moins ça schématise ma pensée) une solution moins invasive que les autres opé.

    Sinon au début d'une perte de poids, souvent on perd vite. Ensuite le rythme peut faiblir, ce qui est souvent ce qui démobilise les meilleurs volontés (oui encore cette volonté si tabou aux yeux de certains et pourtant). Et on passe aussi par des phases plus ou moins longues de stagnation, et aussi de reprise.
    Perso, j'avais parfois cette sensation de faim, mais seulement au coucher. Donc tard, vers 23 h.
    Et du coup je petit-déjeunais (même si la sensation de faim s'était envolée pendant la nuit), ce que je ne faisais pas avant.
    Bref, j'avais redonné un certain rythme à mon corps. Maintenant mon petit déj, c'est sacré lol.
    L'autre truc que je faisais c'est aussi de me peser régulièrement. Oui parce que là aussi, n'en déplaise à certain, gérer une reprise de 2 kg c'est plus simple.
    Et si je me suis quelque peu limitée sur certains aliments les 1ers temps, maintenant ce n'est plus le cas. Juste de l'équilibre comme dit Bérangère. Du bon sens en fait.
    Après, faut aussi se dire qu'on est jamais sortis d'affaires, un peu comme un ancien fumeur ou alcoolique peut retomber dans ses addiction, ben la lutte contre la reprise se poids est à vie je crois bien...

    RépondreSupprimer
  10. L'anneau entraine une perte limitée de poids. Chez certains, elle peut être plus importante, pour d'autres, comme moi, elle est limitée mais l'anneau est mon garde fou, il empêche la reprise.

    Une certaine cohérence alimentaire est donc à respecter mais je le répète, je ne fais pas de régime ! je ne pèse aucun aliment, d'ailleurs je ne m'en interdits aucun. Juste j'évite de me gaver de frites mayo tous les jours ! lol

    Par contre il faut savoir que l'effet bypass s'estompe et s'arrête au bout de quelques temps (3/4 ans) car le corps compense et s'habitue et que l'on peut reprendre tout le poids perdu.

    Je ne le dirai jamais assez également la chirurgie bariatrique n'est pas une solution miracle. C'est une solution mais pas LA solution. Elle doit être accompagnée d'un suivi psy et précédé d'une bonne préparation. Qui est souvent bâclée d'ailleurs, alors bien réfléchir avant de sauter le pas. ^^

    RépondreSupprimer
  11. Quant à l'anneau, on en pose encore, il est conseillé en cas d'obésité modérée. Et non il n'y a pas d'echec avec l'anneau, juste que c'est comme tout l'effet s'estompe, il faut aussi un suivi ou tout du moins une certaine hygiène et cohérence alimentaire.
    Tous les anneaux du monde ne vous aideront pas si vous mangez des cochonneries à longueur de journée ou si vous mangez plus que votre faim ! ^^

    RépondreSupprimer
  12. Ca me paraissait étrange aussi que l'anneau soit mis de côté. Après je ne doute pas que certains toubibs fassent le choix de ne plus en poser.

    Pour le reste je rejoins les propos de Bérangère. Aucune chirurgie au monde ne peut être efficiente si le patient ne suis pas quelques consignes de bon sens. Une chirurgie de réduction de fracture c'est pareil.

    Moi j'ai pour habitude de considérer que ma perte de poids conséquente n'est pas acquise même après une dizaine d'année de stabilité. Je sais que suis sans cesse au bord du grand canyon et que je peux reprendre un peu-beaucoup-trop. Je ne me mets pas la pression, mais je dois gérer ce facteur là.

    Alors je grimpe sur la balance 2 ou 3 fois par semaine (et là aussi tu peux compter sur le déchainement des cieux quant à ces propos lol). Bien que je sais pertinemment si j'ai pris 2 ou 3 kg. A la différence de certains qui disent ne pas avoir vu venir leurs kg, je peux assurer que mon poids qui a toujours évolué de façon exponentielle, j'en ai toujours eu conscience. Donc je m'applique le principe de précaution. lol

    Avec la chir m'est avis que l'on doit adopter le même comportement de vigilance. Parce que oui, 1 semaine d'alternance pâtes en sauce/frites/gratin dauphinois, je sais que chez moi ça le fait pas.
    D'ailleurs pour ça que je trouve que la RA a ses limites.
    Pour autant, suis pas la dernière à craquer par pure gourmandise sur une tarte au citron. :-))

    Pour le suivi, j'ai aussi l'impression que ce volet est assez régulièrement bafoué soit par le patient soit par les médecins.
    Et je trouve aussi que beaucoup se précipitent sur la chirurgie réparatrice alors même que la perte de poids n'est pas "finalisée" et encore moins stabilisée.

    Voilà, le pavé du jour. lol

    RépondreSupprimer
  13. Le débat sur la normalité est sans fin et reste idiot. Si être normal c'est de ressembler à tout le monde, très peu pour moi.

    Par contre, être bien dans sa peau et avoir confience en soi est bien plus important.

    RépondreSupprimer