Le temps du bonheur...


Il me fallait un peu de temps... un peu de temps pour me remettre de cette année scolaire riche en stress et en émotion.

Mais tout cela a payé car tous ces efforts, ce stress ont donné une belle récolte :  

Depuis le 5 ,mon ado est bachelière : bac S obtenu avec mention, s'il vous plaît !

Depuis le 9 juillet, elle est officiellement inscrite comme étudiante à l'université de Tours, je suis une maman très fière de sa petite/grande souris. ^^

Cerise sur le gâteau, depuis le 12 juillet, je suis officiellement aide soignante diplômée d'état et je suis extrêmement fière de mon diplôme aussi ! 
Comme je suis fière de ma profession. Non travailler en décalé-de nuit-les jours fériés ne me fait pas peur, la vie de famille, on l'adapte. Non, avoir à faire à la misère sociale parfois, à la fin de vie, à la mort, à la douleur, à la vieillesse, au handicap, ne m'impressionne pas, ne me rebute pas et au contraire, tout au long de mon parcours de stage en formation, je me suis épanouie, révélée et découvert des qualités que je ne soupçonnais même pas d'avoir.

J'ai d'ailleurs réussi à décrocher mon premier poste d'aide soignante et pile dans le domaine que je souhaitais intégrer, celui du handicap : je commence début août dans un foyer d'accueil médicalisé pour quelques mois, je suis ravie ! 

Certes, je ne me fais aucune illusion, ni sur la difficulté de ma profession, ni sur les réalités de ses conditions d'exercice (et encore moins sur la mentalité et les pratiques de certains soignants qui devraient penser à changer très vite de métier, oui je suis vilaine j'ose critiquer gniark ! ). J'ai un regard très critique, même dur parfois. Mais les instants passés auprès des patients me font oublier tout le reste.

En attendant je me suis octroyée quelques jours de vacances. Oui, même en plein préparatifs de mariage,  même pas peur !

Nous sommes allés rendre visite à ma maman qui ne sera pas présente pour le grand jour, car son état de santé (problèmes de dos) ne lui permet pas un tel déplacement. Et comme elle vit à 400 m d'une  magnifique plage vendéenne, chéri, l'ado, les gnomes et moi-même avons profité de la mer pendant 8 jours ! 


Saint Hilaire de Riez, plage des 60 bornes, juillet 2013 - Tous droits réservés


La plage, le soleil, la chaleur, quel bonheur ! Nous sommes tous bronzés. Ce fût une semaine de farniente et de lâcher prise total. Ce qui m'a permis de faire retomber la pression. J'entame donc les derniers préparatifs sereinement. Et ce que je n'aurai pas le temps de faire, on s'en passera, nous avions dit "simple" de toute façon...

Prochaines vacances pour moi cet hiver : une semaine au ski avec chéri et les gnominets, eh oui, on ne se refuse rien ! 

Après le mariage, les travaux sur notre roulotte reprendront, il faut que nous la terminions rapidement maintenant. Et fin août, notre jeune étudiante déménagera dans son studio, elle quittera le nid... elle est impatiente, même si cela l'angoisse un peu quand même de devoir se passer de Maman pour assurer les corvées du quotidien, linge, ménage, cuisine, courses, faire le taxi, liste non exhaustive.

Et enfin les recherches d'emploi dans notre future région commenceront d'ici l'automne, voir le début de l'hiver dernier délai. Nos projets se réalisent au fur et à mesure, quelle joie ! 

Quelques images des gnominets en vacances : 


Tous droits réservés



Tous droits réservés




Tous droits réservés


 Le temps du bonheur... tout simplement ! ^^





Commentaires

Articles les plus consultés