C'est la guerre !

Avec cet été qui n'en est pas un et les quantités de pluie importantes qui tombent, mon potager est le lieu de terribles drames.

Les pieds de concombre ont déjà succombé. Sans oublier les escargots, qui font un festin de mes salades...

Mais je me bats ! Évidemment, fidèle à mes convictions, je refuse d'utiliser quoi que se soit qui puissent abîmer la nature ou mettre la santé de ma famille en danger. L'humanité s'en charge partout ailleurs sur la planète, alors dans mon tout petit royaume, la lutte se fait à armes égales.






J'ai donc testé les pulvérisations de lait écrémé et décoction d'ail pour combattre l'oïdium de mes courgettes. En coupant les feuilles infectées au fur et à mesure et en pulvérisant ma préparation, j'en viens doucement à bout. Je n'ai pas encore une grosse production mais mes plants reviennent de loin et ont failli passer l'arme à gauche ! 

Pour le mildiou et la rouille sur mes tomates, une décoction d'ail pulvérisée tous les jours dessus, les maintiens et protège les fruits. Même si avec le manque de soleil les tomates ont beaucoup de mal à mûrir ! Le petits plus, je répands les gousses d'ails qui m'ont servi à faire ma décoction, au pied de chaque plant de tomates et courgettes.

L'ail est un puissant fongicide.




Seul  mes pieds de potimarron tirent leur épingle du jeu ! Ils commencent à envahir la pelouse. Je les traite préventivement mais ils se portent bien. La récolte de carottes à été excellente aussi et mes haricots verts donnent assez bien.

Quant aux escargots, cendres en cordon, sable autour des plants de salades et coquilles d'oeufs broyées tentent de les tenir à distance de nos salades !

Voici les recettes ! 


Décoction d'ail : 

Prendre 120g de gousses d'ail grossièrement hachées (ne les épluchez pas non plus). Mettre 1 litre d'eau à bouillir quand elle bout, ajoutez l'ail et laissez frémir pendant 5 minutes. Éteignez le feu et laissez la préparation refroidir telle quelle totalement. Filtrez, gardez les gousses d'ail que vous répandrez au pied de vos plants de tomates et de courgettes. Mettre la préparation filtrée dans votre pulvérisateur et diluez à 30%. C'est à dire pour un litre de décoction, ajoutez 2 litre d'eau (de pluie de préférence sinon tant pis, ça marche aussi avec l'eau du robinet). Pulvérisez sur vos plants, feuilles, tiges et fruits en prévention, une fois par semaine, en alternance avec du purin d'ortie, en traitement  chaque jour.

Pour les plants de courgettes, courges, ou autres infectés par l'oïdium ajoutez à cette préparation un demi litre de lait écrémé froid. Pulvérisez sur les feuilles, tiges fleurs et fruits.

Les fruits restent totalement consommables même immédiatement après traitement, il suffit de les rincer à l'eau claire pour éviter un fort goût d'ail.

Il faut préparez la décoction chaque jour car elle se conserve très mal au-delà de deux ou trois jours et fermente. Si vous ajoutez du lait écrémé, ne la conservez pas du tout et utilisez la immédiatement.

C'est efficace, c'est économique et surtout c'est écologique !




Commentaires

  1. Bravo ! Je ne savais pas tout ça ;) Tu me diras, je ne fais pas de potager - LoL - Mais à une époque, oui (y'a vraiment longtemps)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés