Cot-cot


Fin du suspens : après son jardin, sa meute et son point de vue sur le monde autour, la cabane dans l'arbre s'est dotée d'une "cabane à cocottes" ! 
Chéri-chéri a donc mis ses talents de bricoleur confirmé et talentueux en œuvre pour la réalisation : 
Il a donc construit un poulailler et c'est du solide !



Porte et fenêtre fermées, version il fait nuit et froid... Vous remarquerez les tiges qui permettent leur ouverture et fermeture, sans entrer dans l'enclos.



Avec 3 confortables et pratiques pondoirs... pratique car nul besoin d'entrer dans le poulailler pour ramasser les oeufs, il suffit de soulever le couvercle ! 



 Une grande porte et un grand tiroir pour faciliter le nettoyage et la désinfection.



Et enfin, on y ajoute un enclos : grillage mailles soudées pour volière, toit bitumé pour la pluie et grillage anti renard enfoui dans le sol ! Les vils rouquins moustachus, fouines et autres rats ne  passeront pas ! Là aussi, c'est du solide.
Sous la cabane, le bain de sable pour les plumes des demoiselles cocottes. Les enfants ont fait don du vieux sable de leur bac à sable, avantageusement remplacer par du tout propre.



 Vue de l'autre coté....



Les tuyaux gris sont les réserves des mangeoires... les voilà de l'autre coté de la porte fermée cela donne ça : 15 kg d'aliment et de grains à disposition pour les jolies rousses ! 



Et enfin, une fois tout clos, lasuré, la litière et les lits de pailles installés, les mangeoires et abreuvoirs remplis, nos 4 jolies poulettes rousses ont pris leur quartier.



Non, elles n'ont pas encore pondu, elles sont encore un peu jeunes, les œufs que vous apercevez sur la photo sont des oeufs factices, placés dans les pondoirs pour leur montrer où pondre.

A bientôt pour les nouvelles aventures de nos cocottes, dans leur parcours grillagé amovible pour qu'elles picorent et nettoient le jardin sans se sauver et sans tout détruire ! ^^



Commentaires

Articles les plus consultés