Des nouvelles de la tribu !

Un mois sans nouvelle... que s'est-il passé pendant tout ce temps ?

Eh bien, nous avons fini les vacances tranquillement à la maison.

Nous avons aussi vécu un drame : parmi notre parquet de poules, la version avicole d'Hannibal Lecter s'était glissée : Simone était une psychopathe ! 

Elle avait blessé et même amputé d'une griffe et d'un ergot, ses copines de poulailler ! Et elle ne semblait pas décidée à s'arrêter là. Après plusieurs tentatives de retour au calme, il a fallu trancher :  Simone y a laissé sa tête et a fini dans le congélateur, passant de poule pondeuse à future poule au pot.

Après plusieurs jours de soins sur les pattes des pauvres blessées, après avoir ôté les derniers bandages et pansements, Thérèse, Paquita et Gertrude se sont vite remises et ont repris une vie de poules normale malgré quelques morceaux de pattes en moins.

Et depuis la dernière semaine d'août, nous ramassons de 1 à 3 beaux cocos quotidiennement, ce qui représente une bonne vingtaine d’œufs par semaine et qui est largement suffisant pour notre consommation familiale.

La récolte du jour !

Il faut dire qu'elles ont la vie belle : un jardin où elles picorent en liberté de leur lever à leur coucher,   un poulailler grand luxe et une alimentation 4 étoiles !

Sans oublier de l'attention et même des caresses, car devenues très familières, elles se laissent attraper et caresser sans souci. Je leur dis souvent que leurs congénères n'ont pas toutes leur chance. 

Je prépare l'arrivée de deux autres poules, de race celle là : des Orpingtons fauves.

Photo trouvée sur internet

Ne sont-elles pas magnifiques ? Je suis tombe raide dingue de ces poules et bientôt elles viendront enrichir mon parquet !

Mais sortons de la cabane à cocottes et passons dans  le  jardin... Je me suis résolument tournée vers l'agro-permaculture et le jardinage bio intensif. Je n'y vois que des avantages : 0 traitement, rien de nocif pour la planète ou notre santé et beaucoup moins de travail que dans le jardinage classique ! Mais alors beaucoup moins. Cela demande juste un peu plus d'observation et de réflexion... alors que demander de plus ?

J'ai pris peu de photos du jardin cette année, mais j'ai eu une très bonne récolte de courgettes, de bettes et de haricots verts tout au long de l'été ! Mes carottes ont été dévorées par les limaces, par contre, dès le printemps, mes salades sont toutes montées en graines à cause de la chaleur et de la sécheresse... Mes tomates ont très peu données cet été, c'est maintenant seulement qu'elles commencent à produire correctement. Mais dans l'ensemble, je suis satisfaite du rendement que j'ai eu. 

J'ai semé cette semaine mes derniers navets hâtifs, des épinards, de la mâche pour les récoltes d'automne et d'hiver et mes pieds de bettes que je protégerai dès les premiers frimas, continueront à nous fournir en côtes délicieuses.

Et puis, il y eut le GRAND évènement: 




Cette rentrée scolaire était attendue car les enfants ont fini par trouver le temps long à la maison. Et il faut bien l'avouer, nous étions, pour le coup, quelques millions de parents exaspérés à l'attendre tout aussi impatiemment ! ^^'

Gabriel a repris le chemin de l'école, cette fois ci, direction la grande école et le CP, où il a retrouvé tous ses copains. Pour l'instant tout se passe bien et il s'y plaît.

Marin, lui, a fait sa première rentrée scolaire : le voilà  en petite section de maternelle. Pour lui aussi, tout s'est bien passé : pas de larme, au contraire, il était content de découvrir le monde de l'école enfin et il y va tous les matins avec enthousiasme.

Marin et Gabriel, juste avant le départ, direction l'école

Quant aux deux grands, toujours aux études supérieures malgré quelques chaos et changements de direction, ils vivent leur vie de jeunes adultes et tout semble aller bien pour eux.

Nous, nous avons repris le travail et nous nous sommes lancés dans un énorme projet...  mais chut ! Pour l'instant, je n'en dirai pas plus  ! 


 




Commentaires

  1. L'homme voudrait aussi des poules. ... faut qu'on étudie la question !
    Et perso j'ai bien envie de tester des choux. ...

    RépondreSupprimer
  2. Elle me fait peur ta poule!!!

    Bisouss Missco

    RépondreSupprimer
  3. Les misères du poulailler ressemblent fort à celles des Hommes )
    Mais que de belles choses autour !

    Et de beaux projets qui me rendent curieux ;)

    Une belle journée pour toi et les tiens.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés